POLITIQUE


L'AZERTAC présente des vidéos et photos reflétant les dommages infligés aux civils, aux infrastructures et aux bâtiments historiques à la suite du bombardement de Gandja

Le 4 octobre, vers 10h00, les forces armées arméniennes ont tiré avec l'artillerie lourde, sur instruction des dirigeants militaires et politiques arméniens, sur les localités densément peuplées de Gandja, la deuxième plus grande ville d'Azerbaïdjan.
Nous présentons des vidéos et des photos prises par le correspondant régional d'AZERTAC et qui représentent les graves dommages infligés aux civils, aux infrastructures et aux bâtiments historiques à la suite du bombardement de la ville Gandja par l'ennemi.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes