POLITIQUE


Le Groupe d'Initiative de Bakou et 14 mouvements luttant pour l'indépendance des dernières colonies françaises ont publié une déclaration de soutien à la Nouvelle-Calédonie

Le Groupe d’Initiative de Bakou et 14 mouvements politiques luttant pour l'indépendance des dernières colonies françaises de Kanaki (Nouvelle-Calédonie), Maohi Nui (Polynésie française), de Guyane française, de Martinique, de Guadeloupe et de Corse ont publié une déclaration commune.

L’AZERTAC présente la déclaration dans son intégralité :

« Communiqué de Soutien au Peuple de Kanaky-Nouvelle Calédonie

Nous, les representants.e.s des organisations des dernières colonies françaises de Kanaky, Maohi Nui, Guyane, Martinique, Guadeloupe et Corse et le Groupe d’Initiative de Bakou, dénonçons le passage en force du gouvernement français, rejoint par les sénateurs et les députés en faveur du dégel du corps électoral en Kanaky-Nouvelle-Calédonie.